Restructuration du Musée Toulouse-Lautrec d’Albi

D’hier à aujourd’hui, les hommes se font bâtisseurs de ce temps cher au photographe. Sur le chantier de rénovation du Musée Toulouse-Lautrec, il suspend littéralement son vol alors que le béton et l’acier viennent coiffer la brique albigeoise de l’ancien Évêché. À peine révélé par la lumière, le métissage des matières s’opère dans une myriade de tons imprévue. Bien plus qu’une restauration, ce mortier est une soudure, un pont de plusieurs siècles qui unit l’architecture contemporaine audacieuse à la construction médiévale sacrée. Toujours et encore, il n’est ici question que de rencontres paradoxales et de brèves histoires d’arrêt sur images.

« Sa personnalité, son analyse de la photographie qu’il considère comme un outil permettant d’approcher le réel, de le questionner, conduisent à des instantanés fortuits qui semblent pourtant le fruit de véritables mises en scènes : le travail sur le cadrage et sur la lumière nous livre en effet un regard singulier, souvent inattendu, des moments éphémères de ce chantier exceptionnel, au cœur de la forteresse médiévale du Palais de la Berbie.

 

« La pertinence et le caractère fugitif des images ainsi saisies au fil des jours et de l’évolution des travaux prennent la force d’un témoignage unique ; la matière et la couleur priment et construisent chaque photographie où l’homme, silhouette estompée, semble s’effacer derrière la prégnance du lieu et du bâtiment. La cinquantaine de photographies sélectionnées pour l’exposition mettent en évidence l’œuvre accompli sur le chantier, tout autant que le rôle de découverte et de « passerelle sensible » de la photographie artistique. »

Danièle Devinck, Directrice du Musée Toulouse-Lautrec d’Albi

Série réalisée de 2003/2011 à l’initiative du Musée Toulouse-Lautrec d’Albi, Tarn (France)