Les hommes du chantier

La série « les hommes du chantier » fut initiée par Jacques Nichet, directeur du Théâtre National de Toulouse qui me proposa de réaliser des portraits d’ouvriers pendant la construction du théâtre. lors de mes visites, je note combien les corps et les esprits sont marqués en fin de journée.

Je pose pour la première fois les bases d’une problématique « Avant/Après ». Utiliser le double portrait pour aller à la rencontre du temps et souligner l’importance du moment photographié. Je prends une première photographie le matin, tandis que l’ouvrier s’apprête à travailler et une seconde en fin de journée, avant qu’il ne quitte son poste. Indissociables par nature, les deux instantanés sont présentés en miroir reflétant les stigmates du labeur d’un jour et conceptuellement encadrant cette journée de travail.

Série réalisée en 1997 et 1998, à Toulouse, Haute-Garonne (France)

Lire le texte de Michel Dieuzaide ⇒