La Prison Saint-Michel de Toulouse

Emprisonner le temps, celui du sursis d’un mourant, quand bien même serait-ce un bâtiment. Ces photographies commanditées par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées et la Direction Régionale des Services Pénitentiaires de Toulouse figent à jamais les derniers jours d’activité d’une vétuste maison d’arrêt. Construite en 1870, la « prison » de Saint-Michel a été qualifiée de « honte de la République » par le secrétaire d’État au Programme Immobilier de la Justice. A la fin du mois de Janvier 2003, ses 480 détenus ont été transférés dans la nouvelle maison d’arrêt de Seysses, distante de vingt kilomètres de la ville rose.

Série réalisée en 2003 à Toulouse, Haute-Garonne (France).